Habemus Papam

Film italien de Nanni Moretti

Avec Michel Piccoli, Nanni Moretti

Sortie le 07-09-2011
 
   

Par Henri Lanoë


Durée: 1h42

 
 
   

Amour déçu

Quelle alléchante situation de départ : après plusieurs votes nuls, le Conclave ne parvient pas à élire le nouveau Pape ! Malaise général… De guerre lasse, les cardinaux finissent par choisir un vieux prélat modeste qui panique à l’idée d’endosser cette fonction non désirée et ne veut même pas apparaître sur le balcon pour saluer la foule immense qui patiente jour et nuit sur la Place Saint-Pierre : l’élu involontaire souhaite démissionner illico ! La panique gagne le Vatican qui décide de convoquer en urgence un psychanalyste pour tenter de dénouer cette situation inédite. Pareille mise en place nous laisse espérer une confrontation jubilatoire (Moretti vs. Piccoli) entre ces deux personnages que tout oppose et la première rencontre entre le psy et Sa Sainteté ne dément pas cet espoir. A ce stade de la projection, on se dit que s’il existait un Prix du Scénario vraiment original, il reviendrait sans discussion à Habemus Papam.

Malheureusement, la confrontation espérée fait long feu car le Pape, en civil, parvient à s’échapper dans Rome - passant inaperçu puisque personne ne le connaît - tandis que le psy reste retenu prisonnier par le Conclave tant que cette situation ne sera pas maîtrisée. Dès lors, comment soutenir l’intérêt quand le scénario sépare définitivement les deux protagonistes ? Mission impossible : à partir de cet instant, le récit s’enlise dans deux directions, écartelé entre les mornes déambulations du fugitif pontife attiré par les répétitions d’une troupe de comédiens qui répète Tchékhov (dans sa jeunesse, le prélat envisageait d’être acteur) et les interminables parties de volley-ball entre les cardinaux organisées par le psy qui se morfond derrière les murs du Vatican. Après une ouverture aussi brillante, c’est décevant. Nous sommes donc frustrés et loin du savoureux tête à tête attendu.

Malgré quelques jolies trouvailles, de ci de là, cette seconde partie s’étire, longue, laborieuse, répétitive, ne laissant guère de place à la verve imprévisible qui caractérise habituellement le talent si particulier de Nanni Moretti, tendance qui apparaissait déjà dans Le Caïman (2006). Peut-on en déduire qu’il semble moins à l’aise dans le développement d’une fiction pure que dans le charme ironique des autobiographies détournées qui lui ont valu ses plus grandes réussites ? Son prochain film apportera peut-être la réponse.

 
         
 


SHIRLEY visions of reality

HIPPOCRATE

MAESTRO

Les soeurs Quispes

Bird People

MICHAEL HANEKE profession Réalisateur

May in the Summer

Night Moves

BABYSITTING

Melaza

Conversation animée avec Noam Chomsky

La Braconne

Dancing in Jaffa

47 Rônin

Closed Circuit

DARK TOUCH

La Femme du Ferrailleur

Bethléem

C'est eux les Chiens

MINUSCULE La Vallée des Fourmis Perdues

TONNERRE

All is lost

Blank City

Je fais le mort

The Lunchbox

Henri

Amazonia

Une femme douce

Prince of Texas

Avec Dédé

Omar

Shérif Jackson

VANDAL

Papa vient dimanche

Frances Ha

La Communauté du feu rouge

L'Autre Vie de Richard Kemp

Liv & Ingmar

Une Vie Simple

MUD Sur les rives du Mississipi

La Sirga

La Playa D.C.

Les Lendemains

Oblivion

Le Repenti

Amour et Turbulences

Cloud Atlas

PIERRE RABHI Au Nom de la Terre

Mystery

Camille Claudel 1915

40 ans, mode d'emploi

FLIGHT

Des Abeilles et des Hommes

Elefante Blanco

Antiviral

Tu honoreras ta mère et ta mère

Pas très normales activités

Hiver Nomade

Wadjda

Blancanieves

Rendez-vous à Kiruna

Mariage à Mendoza

Mon père va me tuer

Par amour

Une Estonienne à Paris

Le Monde de Charlie

TOMI UNGERER L'esprit frappeur

ANNA HALPRIN - Le Souffle de la Danse

MARINA ABRAMOVIC The Artist is Present

Héritage

Les Invisibles

Les Cinq Légendes

The Brooklyn Brothers

Little Bird

La Chasse

VILLEGAS

Une Famille Respectable

La Vierge, les Coptes et moi

Vous n'avez encore rien vu

COMPLIANCE

For Ellen

BOY

Le Jour de la Grenouille

THE WE AND THE I

Summertime

El Campo

Une seconde femme

Les Femmes du Bus 678

Contrebande

L'Amour et rien d'autre

Querelles

Tue-moi

La Nuit nomade

La Terre outragée

Perfect Sense

30 Beats

Aloïs Nebel

OSLO 31 Août

Sécurité rapprochée

EN SECRET

Jeux d'été

Une Bouteille à la Mer

Tatsumi

Hanezu l'esprit des Montagnes

Another Happy Day

L'OISEAU

J.EDGAR

ELLES

Le Projet NIM

LE HAVRE

Take Shelter

Echange standard

Corpo celeste

Hugo Cabret

Hell and back again

Le Voyage extraordinaire

Sweet Grass

MISSION : IMPOSSIBLE Protocole fantôme

Des Vents contraires

Footnote

Shame

Americano

Le Chat Potté

Le Casse de Central Park

Sleeping Beauty

Jeanne captive

Michael

Mon pire cauchemar

Bonsaï

Polisse

The Artist

DRIVE

We need to talk about Kevin

Habemus Papam

Mes Meilleures Amies

Trois fois vingt ans

Happy, happy

Les deux chevaux de Gengis Khan

La Mujer sin Piano

Balada Triste

Une séparation

Le Complexe du Castor

Into Eternity

Le Secret de Charlie

Des filles en noir

 
   
> Sommaire des critiques
> Carnet de notes
> Version imprimable

> Notes de la rédaction
   E. Heymes Favorable